Le secrétariat permanent de l'E.I.D - WEBSITE X5 UNREGISTERED VERSION - SITE OFFICIEL DU MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE DU MALI

Aller au contenu

Menu principal :

Le secrétariat permanent de l'E.I.D

Services

Le Secrétariat Permanent de l'E.I.D

Le Secrétariat Permanent de l’EID assiste le Médiateur de la République dans l’exécution de ses obligations et prérogatives découlant notamment des Articles 2 et 3 du Décret 96-159/P-RM du 31 mai 1996 modifié par le Décret 2012-117/P-RM du 24 février 2012.
Il assure l’ensemble des tâches concernant la gestion de l’EID.

Sous l’autorité du Cabinet et en liaison avec le Secrétariat Général, le Secrétariat Permanent de l’EID est chargé :
- de la planification, de la préparation et de l’organisation des sessions annuelles de l’Espace d’Interpellation Démocratique (EID) ;
- du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre des conclusions des sessions de l’EID ;
- de l’élaboration des rapports des sessions de l’EID.

Une décision du Médiateur de la République fixe l’organisation et les modalités de fonctionnement de l’EID.

le Secrétariat Permanent de l’EID est dirigé par le Secrétaire Permanent de l’EID qui a rang de Directeur de Service et dispose d’un Secrétariat administratif

Il comprend :
- la Division « Organisation »
- la Division « suivi et évaluation »
- l’Agent de liaison avec la société civile.

La Division « Organisation » est la cheville ouvrière dans :
- l’organisation matérielle des sessions de l’EID ;
- la réception et le traitement des demandes d’interpellation démocratique.
Elle assiste le Jury d’Honneur.

La Division « Suivi et évaluation » est la cheville ouvrière dans le suivi et l’évaluation périodique de la mise en œuvre des recommandations du Jury d’Honneur et des interpellations ; elle collecte les statistiques et autres données relatives aux sessions et élabore les rapports périodiques de l’EID.

L’Agent de Liaison avec la société civile est chargé de relations d’information et de consultation avec les associations des droits humains et des droits des citoyens, le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur,  les organismes religieux nationaux reconnus par l’Etat et avec tout autre partenaire du Médiateur de la République, pour l’EID.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu