Le Directeur Général de l’Ecole de Maintien de la Paix, - SITE OFFICIEL DU MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE DU MALI

1 000 161 Vues
Aller au contenu

Le Directeur Général de l’Ecole de Maintien de la Paix,

Actualités
Le Directeur Général de l’Ecole de Maintien de la Paix,
Alioune Blondin BEYE (EMP/ABB),reçu par le Médiateur de la Republique.

 
Le Médiateur de la République, M. Baba Akhib HAÏDARA, assisté de ses proches collaborateurs, à savoir :
 
MM. Amadou ROUAMBA, Secrétaire Général des Services du Médiateur de la République, Adama T. TRAORE, Secrétaire Permanent EID, Salif DIALLO, Directeur des Réclamations, Mamadou KONE, Directeur des Finances et du Matériel, Ahmadou D. DIALLO, Conseiller chargé des Relations Extérieures et Amadou L. DIALLO, Conseiller Juridique, a reçu en audience, le jeudi 17 septembre 2020, le Directeur Général de l’Ecole de Maintien de la Paix, Alioune Blondin BEYE (EMP/ABB), le Général de Brigade Mody BERETE accompagné par :
MM. Abdrahamane O. COULIBALY, Directeur du Centre d’analyses et de recherches Sahélo-Saharien et le Commandant Aboubacar Sidick KEÏTA, Chef de Cabinet de l’EMP/ABB.

Le Général BERETE, après avoir remercié le Médiateur de la République pour l’accueil, dira que l’objet de la rencontre sollicitée par sa structure était de venir échanger et partager avec le Médiateur de la République la perspective d’un futur partenariat entre les deux Institutions.
 
Rappelant la vocation de l’EMP/ABB qui est de contribuer au renforcement des processus de paix sur le continent, il a ajouté que son Ecole est un centre destiné à former les responsables civils, policiers et militaires africains aux opérations de soutien à la paix. Etablissement malien mais fonctionnant grâce à des contributions internationales (financements et appui technique de coopérants), il dispose d’un statut original d’Ecole internationale avec un Conseil d’Administration présidé par le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, ce qui la distingue des autres Ecoles Nationales à Vocation Régionale (ENVR).
Il a aussi mis l’accent sur les thématiques, les modules de formations et d’études que sa structure a eu à réaliser de sa prise de fonction au mois de novembre 2020 à nos jours.
Désormais sous statut international, il a relevé que six pays à savoir : l’Allemagne, le Canada, les Etats-Unis, le Japon, les Pays-Bas et la Suisse se sont associés au Mali et la France, initiateurs du projet de cette Ecole internationale, pour participer à sa construction, son équipement et son fonctionnement.
Il a ensuite fait l’état des lieux du partenariat entre sa structure et les Services du Médiateur de la République.
Prenant la parole, Monsieur Abdrahamane O. COULIBALY, le Directeur du Centre d’analyses et de recherches Sahélo-Saharien, a évoqué deux types de cours dispensés à l’EMP/ABB relatifs aux cours modulaires et ceux qui ont traits à la médiation communautaire et à la médiation politique.
Les foras et colloques organisés par l’EMP/ABB bénéficient de l’apport d’experts et sommités qui viennent partager leurs expériences.
Les Services du Médiateur de la République pourraient également y contribuer en tant qu’expert sur la médiation institutionnelle. Il a souhaité à cet effet, un partage d’expérience entre les deux structures.
Les propos du Commandant KEÏTA, Chef de Cabinet du Directeur de l’EMP/ABB, ont porté sur l’organisation de l’Ecole, son fonctionnement, les partenaires qui appuient l’Ecole, les apprenants qui sont constitués de personnels étatiques nationaux et sous régionaux (civils, policiers, gendarmes et militaires) ainsi que les modes de sélections des candidats pour les formations.
Il a mis l’accent sur les perspectives de l’école et les partenaires et experts temporaires dont le Médiateur de la République qui peut être sollicité pour les thématiques relevant de ses compétences.
Il a également suggéré au Médiateur de la République le fait que certains de ses collaborateurs pourraient bénéficier des formations après envoi d’une demande adressée à la Direction de l’EMP/ABB.
A leurs suites, le Directeur de l’EMP/ABB est intervenu pour s’appesantir sur les questions de recherches et de publications offertes par sa structure dans le cadre de la culture de la paix et de la recherche des solutions aux multiples crises.
  
Séance de travail des deux Institutions
 
En retour, le Médiateur de la République a remercié le Directeur Général de l’EMP/ABB et ses collaborateurs et s’est dit honoré de la démarche effectuée.
Il a annoncé que dans le cadre du renforcement de capacités, certains de ses collaborateurs ont pu participer à quelques formations et colloques au niveau de l’EMP/ABB et hors du pays en partenariat avec FREEDOM HOUSE et le Centre de Genève pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées (DCAF).
Il s’est aussi agi pour le Secrétaire Général, le Directeur des Réclamations et le Secrétaire Permanent de l’EID des Services du Médiateur de la République, chacun en ce qui le concerne de faire une brève présentation des textes qui instituent le Médiateur de la République, de l’architecture des Services du Médiateur de la République, de l’organisation et du fonctionnement des Services des Réclamations et du Secrétariat Permanent de l’EID.  
 
Le Médiateur de la République a partagé des informations relatives à la publication semestrielle de sa revue scientifique « MEVOS : Médiations et Evolutions Sociales » qui est à sa deuxième publication et la structuration externe de son Institution à savoir les Délégations Territoriales au niveau des huit (08) régions administratives du Mali, les correspondants du Médiateur au niveau des départements ministériels, quelques organismes publics et auprès de quinze (15) Ambassades et Consulats généraux du Mali à l’extérieur.
 
Le Médiateur de la République a soulevé des pistes de partenariat qui pourraient porter sur le partage d’expériences, d’informations et de publications entre les deux structures, l’organisation conjointe d’atelier de formation, le renforcement des capacités et d’aptitude de ses collaborateurs face aux réclamations émanant du personnel des forces de défenses et de sécurités contre les administrations.
Une thématique relative au contrôle externe des administrations des forces de défense et de sécurité pourrait être envisagée.

Le Médiateur de la République et le Directeur de l’EMP/ABB entourés de leurs collaborateurs

 
Afin de sceller les résultats positifs de cette rencontre, un mémorandum de partenariat sera élaboré par les points focaux désignés et soumis à l’adoption des deux personnalités.
Il s’agit pour les Services du Médiateur de la République, du Conseiller Juridique, Amadou L. DIALLO et pour le compte de l’EMP/ABB, Abdrahamane O. COULIBALY, Directeur du centre d’analyses et de recherches Sahélo-Saharien.
 
Remise d’exemplaires des dernières publications des Services du Médiateur de la République

La fin de la rencontre a été marquée par la remise au Directeur Général de l’EMP/ABB, des exemplaires des dernières publications des services du Médiateur de la République à savoir : le Rapport annuel 2019, les Actes de la 24ème Edition de l’EID et les deux derniers numéros de la revue MEVOS.
   
                                                                                              Bamako, le 23/09/2020
 
                                                                                                Amadou L. DIALLO
 
                                                                                               Conseiller Juridique
 
 
Retourner au contenu