Editorial - WEBSITE X5 UNREGISTERED VERSION - SITE OFFICIEL DU MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE DU MALI

Aller au contenu

Menu principal :

Editorial

Bibliotheque
« Un recours pour le Citoyen, un conseil pour l’Administration »

La Loi n° 97-022/AN-RM du 14 mars 1997 institue le Médiateur de la République comme une « autorité indépendante qui reçoit les réclamations concernant le fonctionnement des Administrations de l’Etat, des Collectivités Territoriales, des Etablissements Publics et de tout organisme investi d’une mission de service public dans leurs relations avec les administrés ».
La médiation est une discipline qui nécessite la participation d’un tiers pour aboutir à un accord entre deux parties. Dans cet ordre d’idées, le Médiateur de la République, règle les différends entre Administrations et administrés afin de parvenir, en équité, à une solution commune entre les parties.

Sur la base des expériences vécues après plus d’une décennie de fonctionnement et, aussi, pour anticiper des développements nouveaux dans l’évolution du rôle de la médiation dans les sociétés contemporaines et les Etats modernes, le législateur national a estimé utile d’élargir les capacités et le champ des missions du Médiateur de la République. A cet effet la Loi n° 2012 – 010 du 08 février 2012 :

- confère au Médiateur de la République un pouvoir de propositions en vue d’améliorer, en tant que de besoin, des dispositions législatives et réglementaires concernées dans les affaires qu’il traite

- prévoit que désormais le Médiateur de la République peut « être chargé par le Président de la République, le Gouvernement ou le Parlement de toutes autres missions particulières dans le cadre de l’amélioration de l’état de droit, de la gouvernance et des droits humains ou en matière de règlement des conflits ».

En plus des missions ci-dessus citées, le décret n° 2012-117/P-RM du 24 février 2012 charge Médiateur de la République de l’organisation et du suivi de la mise en œuvre des recommandations des sessions de l’Espace d’Interpellation Démocratique (EID).

L’EID est un exercice de pédagogie démocratique au cours duquel le Citoyen s’approprie ses libertés et droits civiques pour interpeler le Gouvernement sur des cas précis concernant la bonne gouvernance.
Autorité indépendante exerçant une magistrature d’influence, le Médiateur de la République est une institution de l’Etat de droit. La vision actuelle du Médiateur de la République est de contribuer à la promotion des droits humains, de la bonne gouvernance et des règlements pacifiques des conflits, dans le respect des lois de la République. Dans cette perspective il s’emploie à convaincre, par ses actions, les Administrations mises en cause par les usagers, qui demeurent la raison d’être des services publics. 

La mission du Médiateur de la République est de rapprocher l’Administration des administrés et contribuer à faire de celle-là un outil de développement au service du citoyen. Le Médiateur de la République est donc « un recours pour le citoyen et un conseil pour l’administration ».

C’est cela aussi la vocation de ce site dont l’objectif s’inscrit en droite ligne de la volonté de mieux informer les citoyens en vue d’une meilleure compréhension des activités du Médiateur de la République.
Bonne navigation.
 
Retourner au contenu | Retourner au menu